Naissance des Maison des Jeunes

  • 1943 : Dans le cadre du Gouvernement provisoire de la France libre d'Alger, les services de la jeunesse, sous la direction d'André Philip, Commissaire à l'intérieur, fut conçue une expérience qui devait donner des bases matérielles au projet d'éducation permanente nécessaire à la reconstruction de la France au lendemain de la libération.
  • 4 Octobre 1944 : André Philip créé à Lyon la « République des Jeunes ».
  • Circulaire du 13 Novembre 1944: La direction des mouvements de jeunesse et d'éducation populaire déclare :
    « Nous voudrions qu'après quelques années une maison d'école au moins dans chaque ville ou village soit devenue une maison de la culture, une maison de la jeune France, un foyer de la nation, de quelque nom qu'on désire la nommer, où les hommes ne cesseront plus d'aller, surs d'y trouver un cinéma, des spectacles, une bibliothèque, des journaux, des revues, des livres, de la joie et de la lumière ».

Historique de la MJC Narbonne et de son C.I.S.

Différentes photos de la MJC, d'hier à aujourd'huiEn 1949, un groupe d'enseignants narbonnais, réunis autour d'Emile Authier, le Président fondateur, décidait de créer une MJC à Narbonne.
Les statuts furent déposés en préfecture le 13 Mai 1949. A l'image des statuts de la Fédération Française des Maisons des Jeunes, ils étaient la déclinaison locale narbonnaise d'un projet national.

A la fois démocratique et novateur, ce projet visait à répondre aux attentes de la jeunesse en leur facilitant l'accès aux sports, aux arts, à la culture, aux loisirs, dans le souci du développement de leur personnalité.
Le Maire de l'époque était Louis Madaule.
La MJC occupait les locaux de l'actuelle annexe, Rue du Lieutenant -Colonel Deymes. Au premier étage, à la place du dojo actuel, 3 à 4 chambres faisaient office d'Auberge de Jeunesse.
Dans les années 60, la Mairie concédait le bâtiment rue du Capitole (actuelle Maison de la Formation) pour assurer un hébergement de plus en plus fréquenté.
En 1966, la MJC créa un Festival International de la Jeunesse, grande rencontre festivalière qui réunit pas moins de 6 à 700 stagiaires de tous pays. Ce festival, reconduit en 1967, connut un tel engouement, qu'il fut à l'origine de pourparlers avec la Mairie afin d'envisager la création d'un Centre International de Séjour.
Le Maire de l'époque, Francis Vals décidait de financer le projet porté par la MJC. En 1968, le C.I.S. naissait.
Dans le souci d'assurer un financement équitable et durable pour ces nouveaux services offerts aux jeunes, la Mairie décidait que la gestion du CIS serait naturellement confiée à la MJC, instigatrice du projet. En contre partie, le Foyer Léo-Lagrange dirigerait le village de vacances de Narbonne-Plage. Dès lors, l'accueil, l'animation du CIS devinrent des missions importantes de la MJC.

Les chambres du CIS avant la rénovation1989-92, la Mairie dirigée par Me Hubert Mouly, décidait une extension du C.I.S. en même temps qu'une rénovation des bâtiments qui constituent l'actuelle annexe.

En 200x, une extension des locaux de la Place Salengro.